La vigne se réveille :

 

En hiver, la sève ne circule plus dans la plante et c’est à cette saison que nos vignerons taillent la vigne afin de supprimer les sarments et sélectionner les bourgeons qui donneront les fruits et les pousses de l’année (elle peux se prolonger jusqu’en mars).

Après un repos hivernal bien mérité, de novembre à février, la vigne se réveille en mars et avril. Aux premiers réchauffements du sol, la sève circule de nouveau dans la plante, c’est à ce moment que le cycle végétatif de la vigne commence.

 

 

La vigne pleure

 

La vigne montre un début de signe de vie avec « les pleurs ».


- C’est la sève aqueuse qui coule goutte à goutte à l’extrémité des sarments et des ceps pas encore cicatrisés de la taille. L’écoulement de cette sève est beaucoup plus abondant lorsque la taille du cep est plus récente. Si la taille est plus éloignée de la saison des pleurs, la quantité de celle-ci sera moindre.
- Chaque pied de vigne peut perdre un demi litre à cinq litre de sève en fonction de la période ou la vigne a été taillée et du terroir.

 

 

Débourrement de la vigne

 

Ensuite le long des sarments, les bourgeons gonflent et les écailles protectrices de celui-ci laissent apparaître la bourre, c’est le débourrement, l’extrémité verte est nettement visible.

- La situation géographique de la vigne est très importante car en fonction des températures auxquelles sont exposés les bourgeons durant les semaines précédentes, le débourrement peut arriver plus ou moins tôt pour un même cépage. Les parcelles enherbées doivent être tondu avant le débourrement dans les secteurs gélifs, l’herbe doit être basse et régulière. C’est une période primordiale pour la vigne et les vignerons, car une fois que les bourgeons sont ouverts, ils sont à la merci du gel. La nature impose ses lois et cette période définit entre autre la future récolte.

- Plus tard, les bourgeons se transforment en nouvelles pousses, c’est la période de croissance des rameaux et des feuilles. Il existe deux types de bourgeons, ceux qu’on laisse au moment de la taille sur les baguettes principales qui vont donner les premiers rameaux. Sur ces rameaux il y aura des bourgeons terminaux, situés à l’extrémité et responsables de la croissance du rameau.
Une fois la croissance de la vigne avancée, on écimera celle-ci pour arrêter la croissance des rameaux et permettre au raisin de se développer.

Abonnez-vous à notre newsletter