L’agriculture et la viticulture biologiques

L’agriculture biologique, vous connaissez… du moins dans les grandes lignes, mais qu’en est-il de la viticulture biologique ? Notre expert en vins bio de chez Petit Bouchon Authentique® vous explique tout sur les techniques de production et de vinification des vins bio et sur leurs avantages par rapport à des vins plus conventionnels.


Les principes de l’agriculture et de la viticulture biologiques

Le respect de l’environnement

L’agriculture bio est un mode de production qui fait appel à des valeurs comme la préservation de l’environnement, le respect de la nature, des hommes et de la terre. Certains viticulteurs suivent ces mêmes principes pour élaborer des vins bio. Pour cela, ils utilisent essentiellement des fertilisants naturels pour entretenir les vignes de leur domaine et excluent les engrais, pesticides, OGM et autres produits chimiques de synthèse.

Les viticulteurs bio s’engagent et répondent à plusieurs objectifs :
• la préservation de la biodiversité
• la protection de la qualité de l’eau
• le respect de la santé des consommateurs
• l’optimisation de la fertilité des sols
• le développement économique des territoires ruraux par la création d’emplois
• la diversification de l’offre de vins
• un contrôle rigoureux de leurs produits


Les méthodes mises en place par l’agriculture et la viticulture biologiques

Régies par des réglementations européennes et françaises strictes, l’agriculture et la viticulture biologiques répondent à un cahier des charges optant pour des techniques non polluantes et qui assurent la pérennité des espèces animales et végétales.

Ces procédés mènent à une gestion des productions basée sur l’entretien de la fertilité et de l’activité des sols en interdisant l’utilisation de produits chimiques de synthèse. Les viticulteurs bio s’engagent donc à appliquer sur leur domaine des méthodes visant à : 

• la sauvegarde de la qualité des sols par la rotation des cultures et l’utilisation de légumineuses,
• la fertilisation des sols avec l’introduction d’engrais verts (matières organiques, fumier, compost, oligo-éléments…),
• le désherbage mécanique ou thermique, ayant pour alternatives les faux semis, le mulching ou le paillage,
• le traitement des cultures avec des produits naturels pour lutter contre les maladies de la vigne (mildiou, oïdium, botrytis, black rot…).

Grâce à cet engagement en matière de biodiversité et de protection environnementale, les consommateurs ont donc l’assurance de déguster des produits de qualité et plus sains que des vins « conventionnels » dont les raisins subissent plusieurs dizaines de traitements chimiques.


La vinification des vins bio

Jusqu’en 2012, seule la viticulture pouvait être reconnue « bio ». Mais depuis, la règlementation européenne prend également en compte la viniculture pour l’attribution de l’appellation « vin bio ». D’ailleurs, la différence entre ces deux termes est souvent peu connue : la viticulture correspond à la culture de la vigne et à la production de raisin, tandis que la viniculture désigne les activités consacrées à l’élaboration du vin après les vendanges.
La vinification est une étape importante qui influera sur les arômes et la qualité finale du vin. Contrairement à la vinification d’un vin traditionnel, certaines restrictions voire interdictions sont appliquées pour le vin bio : interdiction de procédés comme la désalcoolisation ou l’électrodialyse, limitation du nombre de traitements et d’intervention sur le vin durant le travail de vinification… mais il est à noter que certains additifs sont toutefois autorisés durant les différentes phases du processus :
• la fermentation
• la nutrition des levures
• la clarification
• l’acidification
• la désacidification
• le traitement thermique
• l’ajout de tanins, de copeaux de bois, de soufre…
• la filtration
• la stabilisation

 

Le vin bio, qu’est-ce que c’est ?

Définition du vin bio

Pour être reconnu « vin bio », les viticulteurs doivent se soumettre à différents contrôles effectués par un organisme reconnu : évaluation rigoureuse et régulière dans les vignes et en cave pour assurer la traçabilité des produits, authentification des raisins et des vins… Le raisin doit bien entendu être certifié bio, mais les principaux autres produits pouvant être ajoutés lors de la vinification (levure, sucre, moût concentré rectifié) doivent l’être aussi (certains additifs n’existant pas en label bio).
Pour les reconnaitre, les bouteilles de vin bio produit selon tous les procédés que nous venons d’énoncer arborent la mention « vin bio » avec le logo de l’Union européenne (feuille verte avec les étoiles).

La différence principale avec un vin conventionnel tient dans le taux de sulfites : il ne doit pas dépasser 100 mg par litre pour le vin rouge bio et 150 mg par litre pour le vin blanc et le vin rosé. Ces taux en dioxyde de soufre sont bien inférieurs à ceux retrouvés dans des bouteilles de vin conventionnel. Le soufre permettant la stabilisation et la conservation du vin, la durée de conservation d’un vin bio sera donc légèrement réduite par rapport à un vin conventionnel. Dans tous les cas, la température de conservation du vin bio est idéalement basse et constante, ne devant pas dépasser les 14°C.

Faire le choix d’une bouteille de vin bio, c’est s’assurer de boire un vin plus sain qu’un vin conventionnel, c’est montrer son soutien aux viticulteurs bio et son engagement pour le respect de l’environnement. Sans oublier qu’aujourd’hui, vous pouvez trouver des vins bio dans de nombreux points de vente (cave, magasin bio, supermarché…), à des prix abordables et qui éveilleront la curiosité de vos invités !

 


Notre sommelier de Petit Bouchon Authentique® est à l’affût des meilleurs vins bios et se déplace régulièrement sur le domaine des viticulteurs engagés dans une démarche biologique. Vous êtes ainsi sûr de retrouver dans notre cave et dans notre box vin par abonnement une sélection de vins de qualité, respectueux de l’environnement et plus sains qu’un vin conventionnel. Et vous pourrez également en profiter pour découvrir des vins biodynamiques et des vins naturels, dont les modes de production vont encore plus loin que ceux de la viticulture bio !

 

Logo Vin bio Petit Bouchon
Abonnez-vous à notre newsletter